Connecté en tant que . Déconnexion

ÉGALITÉ DES CHANCES : pour des entreprises qui ressemblent à la France


La diversité des français est insuffisamment représentée dans le capital humain des entreprises. De même, dans l'entrepreneuriat, les inégalités d’accès (et de succès), rappellent à quel point la création et le financement des entreprises ne s’affranchissent guère des inégalités de classe, et de genre. Là encore, il semble opportun de donner à celles et ceux qui le souhaitent, une chance d’entreprendre.

Baisse des cotisations patronales pour les entreprises qui “ressemblent à la France” (pour les entreprises de plus de 50 salariés)

Par Mouvement Impact France

Modulation des cotisations patronales pour valoriser les entreprises dont le capital humain est représentatif de la diversité existante au sein de la population française en âge de travailler (jeunes, seniors, personnes en situation de handicap, d’insertion, diversité des niveaux de diplôme infra-bac et présence des femmes dans les postes d’encadrement et de direction)

Renforcer les programmes d’incubation et d’accélération à destination des jeunes, en priorité éloignés de l’emploi

Par Mouvement Impact France

Lancement d’une campagne d’intérêt général à destination des jeunes sur les valeurs de l'entrepreneuriat. Pour faire de l’entrepreneuriat un levier d’inclusion, lever les freins en coopération étroite avec les innovateurs sociaux des QPV. Dotation d’un capital de 10 000 euros par BPI France pour donner les clefs aux jeunes entrepreneurs pour obtenir les co-financements et l’accès aux crédits adaptés pour lancer leur projet.

Sécuriser le statut d’auto-entreprise

Par Mouvement Impact France

Malgré le nombre croissant d’auto-entrepreneurs, le statut reste fragile et incertain. Il est urgent de sécuriser le statut de ces travailleurs indépendants en renforçant du régime de protection sociale de ce statut et avec un accès renforcé et simplifié à la formation professionnelle